BRETAGNE - L’enseignement catholique muscle son breton

03/09/2020

BRETAGNE - L’enseignement catholique muscle son breton

Photo : Patrick Lamour, Françoise Gautier, Stéphane Gouraud, et Michel Pellé, respectivement directeurs diocésains de l’enseignement catholique du Finistère, des Côtes-d’Armor du Morbihan et d’Ille-et-Vilaine, et Sylvie Le Loup, déléguée générale du comité académique de l’enseignement catholique en Bretagne (CAEC). | PASCAL SIMON/OUEST-FRANCE.

 

L’enseignement catholique, c’est 42 % de la totalité des enfants et jeunes scolarisés en Bretagne (251 034 élèves et étudiants), de la maternelle aux formations supérieures, et un tiers des jeunes Bretons qui suivent un enseignement immersif en breton (5 500 sur 15 000) ! Qui le savait ?

C’est l’une des singularités de la rentrée 2020 mises en avant par le comité académique de l’enseignement catholique en Bretagne (CAEC) qui fédère les quatre directions diocésaines d’Ille-et-Vilaine, du Morbihan, des Côtes-d’Armor et du Finistère. « Dans l’enseignement catholique en Bretagne, les premières filières d’enseignement du breton ont été créées il y a trente ans. La connaissance de la culture bretonne est importante, et contribue à l’appropriation de ses propres racines », souligne Stéphane Gouraud, directeur de l’enseignement catholique du Morbihan et référent pour l’enseignement en langues régionales.

Un nouveau master bilingue

Autre nouveauté : neuf étudiants vont suivre un nouveau master MEEF bilingue (métier de l’enseignement et de la formation) lancé cette année par l’Institut supérieur de formation de l’enseignement catholique à Brest, Vannes, et Rennes. Et une association régionale de parents d’élèves des filières bilingues de l’enseignement catholique va être refondée.

 

Extrait de l'article du Ouest-France, disponible en suivant ce lien