Filière bilingue. 67 classes supplémentaires à la rentrée en Bretagne

03/09/2019

Filière bilingue. 67 classes supplémentaires à la rentrée en Bretagne

Emmanuel Ethis, recteur de l’académie de Rennes et Lena Louarn, vice-présidente du Conseil régional en charge des langues de Bretagne, ont visité la classe bilingue de l’école maternelle Jules Verne à Dinard, l’une des 67 classes bilingues ouvertes à la rentrée. 

La filière bilingue a ouvert 67 classes supplémentaires à la rentrée dans les premier et second degré des réseaux public, privé et associatif Diwan. L’engouement des familles est évident puisque les 500 sites proposés sur l’ensemble du territoire concernent à 80 % des élèves de maternelle ou de primaire.

Le Recteur de la région académique Bretagne et chancelier des universités Emmanuel Ethis, a eu droit à une immersion de quelques minutes dans la classe de maternellebilingue de l’école Jules Verne 0 Dinard. Ila pu s’apercevoir que les élèves se sont approprié, dès le deuxième jour, quelques mots du quotidien en Breton, des chiffres et les couleurs. « L’apprentissage de la langue régionale va favoriser l’apprentissage des langues tout court, en développant cette faculté à changer de langue », apprécie-t-il. L’institutrice, bilingue depuis la maternelle, a « vécu ce que vivent les enfants en ce moment ». À mi-temps sur la classe – l’autre mi-temps étant assuré par un professeur francophone -, elle compte bien, progressivement, ne plus s’adresser qu’en Breton aux élèves. Christian Willhelm, Inspecteur d’Académie et Directeur académique des services de l’éducation nationale en Ille-et-Vilaine, s’engage à assurer la continuité pédagogique. L’an prochain, à Dinard : « Il y aura une classe de CP bilingue ! »

Avoir accès aux classes bilingues sur tout le territoire breton

Suite à la convention signée en 2015 pour cinq ans avec la « carte des pôles bilingues » qui y est adossée, l’État et la Région souhaitent renforcer l’offre bilingue et gommer les zones blanches.

Avec seize nouvelles filières dans le premier degré (quinze dans l’enseignement public et une dans le privé catholique), l’Académie et la Région montrent leur engagement en faveur de la langue régionale. Les quatre départements sont concernés par ces nouvelles implantations : le Morbihan avec Auray, Hennebont (un deuxième site dans le public et un deuxième site également dans le réseau catholique), Questembert, Lanvaudan et Locmiquélic ; le Finistère avec Quimper (deuxième site), Pleyben, Ploudiry-La Martyre (regroupement pédagogique intercommunal) et Saint-Divy ; les Côtes-d’Armor avec Lamballe-Armor, Lannion (deuxième site), Plédran et l’Ille-et-Vilaine avec trois nouveaux sites à Pleumeleuc, Orgères et Dinard. À noter qu’une filière s’est créée en Loire-Atlantique, à Blain. Dans le second degré, le réseau public voit l’ouverture de nouvelles filières dans quatre collèges et dans trois collèges et un lycée, dans le réseau catholique. « Jamais nous n’avons eu autant de nouvelles filières, c’est la meilleure rentrée de l’histoire », se réjouit Lena Louarn, vice-présidente du Conseil régional en charge des langues de Bretagne.

Article extrait du Télégramme, disponible en suivant ce lien

Établissement(s) lié(s) :

Plus d'infos sur Collège Le Likes
Plus d'infos sur Collège Les Saints-Anges
Plus d'infos sur Collège Sainte-Thérèse
Plus d'infos sur Ecole Saint-Félix Kerlois
Plus d'infos sur Lycée Saint-François - Notre-Dame