PONT-L'ABBE - Carmes. Un petit air de changement

03/09/2019

PONT-L'ABBE -  Carmes. Un petit air de changement

La nouvelle directrice, Myriam Orhant, peut s’appuyer sur une équipe enseignante inchangée.

Ils sont 305, dont 60 % de non Pont-l’Abbistes, à être répartis dans quatorze classes. Les élèves de l’école primaire Notre-Dame des Carmes ont fait connaissance, lundi, avec les deux grandes nouveautés de la rentrée : la nouvelle directrice et la nouvelle cantine.

Pour Myriam Orhant, la nouvelle directrice de l’école catholique Notre-Dame des Carmes, cette rentrée représente un changement important. Si elle enseigne dans le Pays bigouden depuis seize ans, c’est à Landudec qu’elle était en charge de la direction d’une école jusqu’en juin dernier. Elle passe ainsi d’un établissement de cinq classes à une grosse machine qui en compte quatorze, avec deux classes bilingues breton-français et une Ulis, unité locale d’inclusion scolaire. « C’est une organisation très différente mais c’est aussi ça qui est intéressant », explique Myriam Orhant. Elle a aussi en charge la gestion de la petite école de Saint-Tudy à Loctudy et de ses deux classes. « C’est un peu deux écoles, deux visages », dit-elle en souriant. Ce mois de septembre est donc aussi le premier depuis le début de sa carrière où elle n’enseigne pas.

Privilégier l’accueil

Pour sa première année à la tête de Notre-Dame des Carmes, Myriam Orhant peut s’appuyer sur une équipe enseignante inchangée, mais dont la distribution a été légèrement modifiée. « On a ouvert quatre classes de maternelle au lieu de trois pour privilégier l’accueil », explique-t-elle. Sinon, le fonctionnement global reste identique à celui mis en place par Marie-Françoise Mell qui a assumé la fonction pendant 20 ans. À terme, elle souhaite développer une collaboration plus importante entre les différentes structures de l’ensemble scolaire Saint-Gabriel. « C’est une grande richesse. Il y a énormément de choses à faire », pense-t-elle.

Une partie de la restauration en self-service

L’autre petite révolution de cette rentrée est l’ouverture du nouveau pôle de restauration dédié aux élèves de primaire, avec une partie self-service pour les tous les enfants du CP au CM2. Dès le premier jour, « tout s’est bien passé », se réjouit la directrice. Cette nouvelle organisation de la restauration et du temps méridien va être l’objet d’un travail pédagogique sur l’autonomie et contre le gaspillage. Ce dernier point sera d’ailleurs un des axes d’un projet d’année sur l’environnement et l’écocitoyenneté pour les CP et CE. Ce projet se fera en lien avec le centre de découverte de la nature de Rosquerno et la communauté des communes.

Article extrait du Télégramme, disponible en suivant ce lien

Établissement(s) lié(s) :

Evit gouzout hirroc'h war Ecole Notre-Dame des Carmes