LANDEVANT - École Sainte-Marie. L’agrandissement se projette

30/09/2019

LANDEVANT - École Sainte-Marie. L’agrandissement se projette

Le futur bâtiment vu de la cour de récréation. (Image de synthèse : Agence Atrium Architectes)

Avec près de 200 élèves et vu la démographie dynamique de la commune, il devient urgent de pousser les murs à l’école Sainte-Marie de Landévant. Un projet de nouveau bâtiment est sur les rails. Les esquisses sont livrées, il reste à recruter les artisans et boucler le financement.

L’école Sainte-Marie de Landévant accueille 190 élèves répartis en huit classes, monolingues et bilingues. Afin « d’améliorer les conditions d’accueil et d’apprentissage », il devenait urgent de réaliser un projet d’agrandissement. La construction du bâtiment aura lieu à la place de l’actuel préau qui sera démoli. Il se composera d’une nouvelle classe, d’une demi-salle pour l’enseignement spécialisé qui servira également pour les différentes réunions des associations de parents d’élèves, Ogec et l’Apel, d’une administration pour la direction et l’archivage, d’un nouveau préau avec sanitaires.

Ce ne sont pas moins de quinze personnes de l’équipe pédagogique qui s’impliquent dans le projet. « C’est une nécessité, la commune a depuis trois ans une croissance dynamique » précise Nicolas Jeulin, directeur de l’établissement.

Rénovation des sanitaires

Le projet, dont le directeur souhaiterait la livraison pour l’année scolaire 2020-2021, prévoit également la rénovation des sanitaires de la partie maternelle « pour un meilleur confort des enfants et du personnel ». Il permettra l’agrandissement du nombre de sanitaires pour faire face à l’augmentation des élèves et de créer un espace de travail pour les Asem (agents spécialisés des écoles maternelles) et de réaménager les différents espaces pour une meilleure fonctionnalité. Ce projet a pour but de gagner en espace de travail.

Le permis de construire a été déposé au mois de mars et a été validé. L’agence d’architectes d’Auray Atrium est actuellement en consultation des différents artisans. Pour pouvoir réaliser entièrement le projet, dont le coût sera défini après consultation et choix des artisans, l’école Sainte-Marie a besoin de finances supplémentaires et compte sur la solidarité de donateurs. « Chaque geste et aide seront précieuses », conclut Nicolas Jeulin.

Article extrait du Télégramme, disponible en suivant ce lien

Établissement(s) lié(s) :

Evit gouzout hirroc'h war Ecole Sainte-Marie