DINAN - Rentrée. Tour d’horizon des écoles privées

01/09/2019

DINAN - Rentrée. Tour d’horizon des écoles privées

Vendredi, les professeurs d’écoles et le personnel de l’ensemble scolaire de Sainte-Croix de Dinan faisaient leurs rentrées. (Le Télégramme/Yuna Cojean)

L’ensemble Sainte-Croix regroupe les trois écoles privées historiques de Dinan, et depuis la fusion avec Léhon, l’école Duguesclin. Le point sur la rentrée avec Isabelle Boscher, directrice des écoles. Parmi les nouveautés, la délocalisation d’une maternelle.

L’ensemble scolaire des écoles privées de Dinan regroupe le Sacré-Coeur, Sainte-Croix et le Clos-Joli. Avec la fusion de Dinan et de Léhon, l’école Duguesclin est venue s’ajouter au groupe. Vendredi 30 août, les instituteurs faisaient leur pré-rentrée à l’école Sainte-Croix. « Les trois écoles regroupent 481 élèves, et Léhon 209 », déclare la directrice Isabelle Boscher. « Les effectifs sont stables ».

L’école de Sainte-Croix compte huit classes et 213 primaires, du CP au CM2, et une classe Ulis (Unité localisée pour l’inclusion scolaire). Dans la continuité, il y a aussi une classe Ulis qui favorise l’inclusion au collège des Cordeliers.

Création d’un « pôle » maternelle

La nouveauté de la rentrée est la délocalisation de la maternelle du Sacré-Coeur sur le site du Clos-Joli. « Le but est de créer un pôle maternelle, de la petite à la moyenne section ». Deux nouvelles enseignantes arrivent également au Sacré-Cœur.

En juin, Le Télégramme avait révélé les projets d’abandon, à terme, de l’école du Sacré-Coeur, dont la vente permettrait de financer la rénovation du site de Sainte-Croix. « L’école de Sainte-Croix est vieillissante et a besoin de travaux », précise Isabelle Boscher. « Le Clos-Joli est récent, adapté et accessible aux personnes en situation de handicap. Il y a une réflexion sur l’organisation de l’école primaire sur la ville de Dinan », admet la directrice.  

Le breton a la cote

Comme chaque année, les écoles choisissent une thématique de travail. C’est le thème du jardin qui a été sélectionné pour la rentrée, « en lien avec orientations diocésaines qui travaille sur la personne, l’écologie et l’environnement. Nous allons travailler conjointement avec la maison de la Rance. Nous abordons toujours l’expression corporelle, au Sacré-Cœur. Il y aura un spectacle en juin au théâtre des Jacobins ».

« À la rentrée, nous ouvrons un demi-poste supplémentaire pour la classe bilingue français-Breton pour CP et maternelle au Sacré-Coeur » déclare la directrice. Le matin, CP et maternelle seront séparés. C’est la troisième rentrée pour la classe bilingue : « L’enseignement est 50/50 pour le français et le breton », explique Isabelle Boscher. « On a commencé à trois élèves, maintenant ils sont 24 à la rentrée. Les familles qui inscrivent leurs élèves parlent souvent une deuxième langue à la maison ».

Article extrait du Télégramme, disponible en suivant ce lien

Établissement(s) lié(s) :

Plus d'infos sur Ecole Sainte-Croix