Questions / Réponses

Retrouvez ici les réponses aux principales questions qui nous ont été posées récemment !

Deux langues, si jeune, n’est ce pas trop ?

Non, l’apprentissage précoce consolide les acquisitions de la première langue, et favorise l’épanouissement et la construction personnelle.

Je ne parle pas breton, puis-je inscrire mon enfant ?

Oui, la très grande majorité des parents ne parle pas breton et ce n’est pas un frein pour son apprentissage par l’enfant.

Je ne parle pas breton, comment vais-je pouvoir assurer le suivi de mon enfant ?

Votre enfant pourra vous expliquer ce qu'il a à faire, cette démarche sera l'occasion de valoriser ses progrès !

Est-ce nécessaire que l'apprentissage de la deuxième langue se fasse pendant l'enfance ?

Le bilinguisme peut être acquis à n’importe quel moment de la vie. Il est certes plus facile d’apprendre une deuxième langue enfant grâce à la flexibilité du cerveau mais le bilinguisme est donné à tout le monde. La différence entre les bilingues ayant acquis leur seconde langue enfant et les autres est que souvent les derniers auront un accent dans la langue seconde mais sans que cela ne questionne leur bilinguisme.

Extrait de http://thebilingualadvantage.com/quest-ce-que-le-bilinguisme/

Est-ce-que je peux inscrire mon enfant en filière bilingue au cours de sa scolarité ?

Pour une inscription en maternelle, l'inscription ne posera aucun problème.

Pour une inscription plus tardive, après le CP, il convient d'en discuter avec l'équipe enseignante. Mais avec de la motivation il est possible que chacun puisse s'épanouir au sein des filières bilingues. 

Mon enfant et son ami ont toujours été dans les mêmes classes, pourquoi n’ont-ils pas le même niveau de bilinguisme?

Le développement des langues diffère d’un enfant bilingue à l’autre. La vitesse d'apprentissage de deux langues en même temps dépend de plusieurs facteurs comme : l’âge du début de l’exposition à la langue, le temps d’exposition à la langue, le contexte dans lequel elle est utilisées : à l’école et à la maison (fratrie, télévision, voisinage, etc.)

Plus d'informations sur https://www.blogorthophonie.com/chronique-2146

Mon enfant est scolarisé depuis plusieurs années en filière bilingue et il refuse de parler avec ses grands-parents ou celles et ceux qui s’adressent à lui en breton. Est-ce inquiétant ?

Pas d'inquiétude à avoir ! Si votre enfant a été habitué à communiquer en français avec une personne, pourquoi passerait-il au breton ? Peut-être aussi ne se sent-il pas encore capable de s'exprimer en breton dans un niveau qu'il juge convenable ?

Cette réaction ne s'applique sûrement pas en classe car c'est un environnement dédié à l'apprentissage de cette langue. Il est donc normal que le/la professeur(e) s'adresse à lui en breton et cette situation est une nécessité inhérente à l’activité scolaire du moment.

Pour être un "vrai bilingue", est-ce nécessaire de parler les deux langues parfaitement ?

Cette idée que les bilingues doivent être performants dans tous les domaines de la langue (oral, écriture, lecture, écoute) de manière égale et de plus, avoir une parfaite connaissance des deux cultures est une idée fausse et malheureusement ancrée chez de nombreuses personnes. Il existe en général un léger déséquilibre entre les deux langues parce que le bilingue utilise chacune d’elles dans des domaines ou des activités différents (maison, travail, école…).

Cette idée reçue peut donner un manque de confiance aux bilingues qui grandissent pensant qu’ils ne sont pas de « vrais bilingues » car ils ont conscience d’une certaine inégalité. Les vrais bilingues qui connaissent parfaitement les deux langues sont très rares. Il est donc normal de ne pas parler les deux langues parfaitement.

 

Extrait de http://thebilingualadvantage.com/quest-ce-que-le-bilinguisme/